Photo
Présentation du livre :
Auteur : Brent Weeks
Édition : Milady
Pages : 700

4ème de couverture :
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques -comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer pas abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyable dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...

Mon avis :
« Le tueur parfait n’a pas d’amis. Il n’a que des cibles. »

Deux phrases qui ont une énorme importance dans ce livre !

Après une panne de lecture qui dure depuis des mois, j’ai décidé de tenter de lire un livre d’un genre littéraire que je ne touche pratiquement jamais. Il s’agit de la fantasy, mais je ne parle pas de la fantasy jeunesse, ça j’en lis de temps en temps, là il s’agit de fantasy pure et dure. Je me suis toujours dit que ce n’étais pas de la lecture pour moi car les mages, les chevaliers, les rois… ne m’attire pas vraiment, pourtant j’adore « Le seigneur des anneaux », bref je suis bizarre !
Mais j’avais souvent entendu aussi que la fantasy adulte n’étais pas toujours facile à lire, car le langage utilisé dans ces livres et assez particulier et j’avais un peu peur de ça car je n’ai pas énormément de vocabulaire et du coup j’avais peur de ne pas comprendre grand-chose…

Dis donc première chronique que j’écris depuis au moins six mois, et je ne fait que raconter ma vie !

Bon et si on parlait un peu de ce livre ?!
Si je devais le définir avec seulement trois mots, je dirais qu’il est : Explosif, surprenant, touchant !

Explosif, car il y a de l’action de la première page à la dernière, on n’a pas une seconde pour reprendre son souffle ! Je suis sûre que j’étais aussi essoufflée que les personnages en suivant leur combat.

Surprenant, car on va de surprises en surprises et de révélations en révélations… j’étais tout le temps sidéré.
Il y a plusieurs personnage qui s’expriment dans le livre et au fil de l’histoire on remarque qu’ils ont tous un lien d’une façon ou d’un autre et j’avoue que je n’ai jamais deviné ce qu’il se passerait, à chaque fois je tomber de haut, jusqu’aux trois dernières pages !

Et enfin touchant, car le plus dure des combats dans une vie est de lutter contre nos sentiments quand on ne peut les avouer.
« Le tueur parfait n’a pas d’amis. Il n’a que des cibles. »

Comme vous avez pu le voir je ne parlerais pas de l’histoire ou des personnages, car ce livre mérite d’être découvert de A à Z. Alors je ne vous ai dévoilé que mon ressenti au sujet de ce livre passionnant. Je vous conseillerais juste qu’une chose, c’est que si vous ouvrez un jour ce livre (et vous avez intérêt de le faire !), prenez votre temps car il y a beaucoup de personnages et que si vous ne voulez pas louper une révélation il faut prendre le temps de réfléchir un peu en le lisant.  

Le premier livre que je fini depuis des mois, un pavé de 700 pages, mais 700 pages de pure fantasy et de pure bonheur !


 
 
Photo
Présentation du livre :
Auteur : Anna KENDALL
Édition : Castelmore
Pages : 380

4ème de couverture :
Roger, 15 ans, a un don : il peut traverser la frontière entre le monde des vivants et le pays des Morts. Ce genre de pouvoir est mal vu et seul son oncle en a connaissance et en abuse. Il envoie Roger interroger les morts pour revendre à prix d'or leurs derniers mots aux familles.Jusqu'au jour où l'oncle Hartah va trop loin : Roger s'enfuit et échappe de peu à la mort pour se retrouver à la cour de la reine Caroline. On dit de celle-ci qu'elle est une sorcière ; Roger, avec son don, devra faire preuve de ruse et d'intelligence pour survivre aux intrigues de la cour quitte à réintroduire les Morts dans le monde des vivants !

Mon avis :
¤ L’histoire :Je vais essayer de ne pas trop vous révéler de choses car il faut que vous vous posiez la centaine de questions que Crouton et moi avions eues tout au long du livre. Dans ce livre, nous suivons Roger, un jeune garçon de quatorze ans, ayant le don de pouvoir passer dans Le Pays des Morts et de communiquer avec eux. Au début, l’oncle de Roger se sert du don de son neveu pour s’enrichir, mais Roger réussi à s’échapper. Il part en quête d’un travail au Reinaume où il deviendra lingère au service de la jeune reine Caroline. Celle-ci va découvrir le secret de Roger et elle va tentera de s’en servir pour atteindre le trône, que la vieille reine refuse de le céder à sa fille.

Une guerre va éclater, mais les ennemis sont-ils vraiment ceux auxquels on pense ?
Quel rôle va avoir Roger ?

    ¤ Le livre :
Un livre très facile à lire. Dès le début, on nous plonge directement dans le vif du sujet, vu que Roger fait un voyage au Pays des Morts. Après, on suit l’histoire de Roger avec tous les mystères qui l’entoure. Un livre magnifique avec une histoire formidable.

    ¤ Les personnages :
Ils sont très nombreux et ont tous une grande importance dans cette histoire. Comme l'a dit Crouton lors d’une de nos réunion sur MSN « chaque personnages semble avoir un truc à cacher » et il avait exactement raison. Je vais vous décrire quelques personnages, ceux qui m’ont le plus marqué.

Il y a bien sur Roger, un jeune homme un peu naïf, battu par son oncle pendant des années. Il se retrouve à la cour de la reine Caroline où il ne sait comment ce comporter. Heureusement, il y a Maggie, une jeune cuisinière du même âge que notre héros. Elle aussi est au service de la reine Caroline. Elle aidera notre jeune ami, prendra soins de lui et, plusieurs fois, le protégera de sa bêtise. Elle va vite devenir sa meilleure amie. Il y a aussi Cécilia, une dame de compagnie de la reine. Roger va complètement craquer pour elle, mais cette jeune fille cache beaucoup de chose et Roger pourrait avoir des surprises et pas forcément celles qu’il attendait. Naturellement, il y a la Reine Caroline qui ferait n’importe quoi pour être au pouvoir ; un personnage que je n’aime pas beaucoup car elle ne parait pas honnête, comme Cécilia. Mes deux personnages préférés reste Roger et Maggie, même si Roger m'a quelques fois énervé à être naïf, mais Maggie n’est jamais loin pour le sauver.

    ¤ L’écriture :
Que dire à part qu’elle est magnifique. Au départ, j’avoue avoir choisi ce livre pour sa couverture. Elle représente à merveille le contenu du livre, avec Roger en premier plan et, en second plan, l’arbre qui représente bien le Pays des Vivants, ainsi que le Pays des Morts. Je voudrais dire aussi que je trouve les dernières couvertures de chez Castelmore très belles.

    ¤ La lecture commune :
Je dois dire que c’était une merveilleuse lecture commune. Crouton et moi avancions au même rythme et, chaque jours, on se faisait une petite réunion sur MSN pour en parler tout les deux. Chaque jours, on parlait de la nouvelle dizaine de questions que l’on se posait après avoir lu quelques chapitres. On a littéralement décortiqué ce livre et souvent, quand on pensait avoir trouvé les réponses à nos questions, on se plantait royalement. C’était vraiment agréable de lire ce livre à deux. Je remercie Crouton d’avoir accepter de faire cette lecture commune avec moi. Vivement la prochaine.

En bref :

C’est un MEGA COUP DE CŒUR, une superbe découverte !!!

Certes, je ne l’ai pas lu vite, mais c’était pour mieux le savourer. Je pense que j’ai aussi apprécié cette lecture grâce à Crouton qui est un super compagnon de lecture. J’ai hâte de pouvoir lire la suite, car il y a toujours une centaine de questions qui n’ont pas trouvé de réponses et c'est une réelle frustration car, pour le moment aucune date n’a été communiquée pour la sortie du deuxième tome.


 

    Lecture en cours